L’étiquetage à flux tendus : une méthode avantageuse

Après une quarantaine d’années d’existence et des débuts somme toute assez timides, la production à flux tendus a désormais acquis des lettres de noblesse qui lui valent d’être considérée comme une des meilleures philosophies de travail actuelles. En effet, les industriels du monde entier mettent en pratique le concept du « juste-à-temps » afin de gagner en productivité tout en réalisant de substantielles économies. Les Echos nous donnent une définition intéressante du concept de flux tendu, et expliquent  que cette technique de production et de logistique permet de réduire les stocks intermédiaires, de matières premières, d’encours, de produits finis ainsi que les stocks initiaux au strict minimum, ce qui évite de mobiliser des ressources supplémentaires pour le stockage.

L’étiquetage à flux tendus

Bien entendu, la production à flux tendus peut s’appliquer à différents niveaux. Par exemple, elle s’avère être particulièrement intéressante lorsqu’elle est appliquée à l’étiquetage. En effet, et ceci est particulièrement vrai dans le cas d’étiquettes à données variables, stocker des étiquettes pré-imprimées constitue souvent une difficulté supplémentaire tout en représentant un risque de gâchis phénoménal. Les étiquettes devenant rapidement obsolètes, il faudrait alors avoir une idée très précise du nombre d’unités nécessaires bien à l’avance de manière à pouvoir les commander au bon moment pour avoir la certitude de tout utiliser.

En adoptant l’étiquetage à flux tendu et en internalisant la production d’étiquettes, il devient possible d’avoir toujours à disposition les étiquettes dont on a besoin pour toutes sortes de produits sans jamais devoir stocker la moindre étiquette pré-imprimée. Ainsi, l’entreprise gagne en flexibilité et devient capable de répondre de manière immédiate à la demande de sa clientèle, en produisant des étiquettes personnalisées au moment précis où elle en a besoin, et dans la quantité exacte nécessaire.

Un matériel adapté

Pour rendre cette approche possible, il est indispensable de s’équiper d’une imprimante à étiquettes à la hauteur, capable de produire des étiquettes en grande quantité et de fonctionner avec des données variables. Des spécialistes de l’impression d’étiquettes peuvent fournir ce type d’équipement, qui s’accompagne généralement d’un logiciel conçu pour faire face à l’étiquetage à flux tendus.

En choisissant bien son imprimante, on peut minimiser les coûts en imprimant aussi bien quelques étiquettes à la volée qu’un rouleau entier pour correspondre à une commande particulièrement importante. Ainsi, plus aucun fonds n’est mobilisé pour un stock d’étiquettes « au cas où ». Le budget peut donc être ajusté pour réinjecter de l’argent dans d’autres aspects de la production, ou simplement pour améliorer l’état général de la trésorerie.

Des clients plus satisfaits

Enfin, une meilleure réactivité améliore la satisfaction des clients et augmente le potentiel de production. En choisissant bien sa machine, on peut imprimer plusieurs designs différents à la fois et donc imprimer les étiquettes nécessaires pour plusieurs produits, ce qui permet d’honorer un plus grand nombre de commandes en même temps. Tout ceci avec l’avantage supplémentaire de désencombrer le lieu de travail et de dégager l’espace auparavant occupé par les stocks d’étiquettes, qui pourra être mis à profit pour mieux organiser la production. Une meilleure image, plus organisée, de votre entreprise pourra en résulter, ce qui est toujours positif aux yeux des clients qui viennent visiter vos locaux.